GMG ASSET MANAGEMENT NEWSLETTER

Newsletter Septembre 2021 — Points clés

Les actions et les obligations sont entrées dans une phase de correction: les actions suisses ont concédé -5,7%. C’est davantage que leurs homologues étrangères qui ont perdu -2,2% en francs.

Les obligations suisses ont perdu -1,3%. Le recul des obligations étrangères en francs a été atténué par la faiblesse renouvelée de la devise helvétique.

Le dollar s’est renforcé de +1,8%. L’euro a peu varié.

Les disruptions dans les chaînes d’approvisionnement pourraient toucher les entreprises encore tout au long de 2022 et avoir un impact plus durable qu’escompté sur l’inflation, selon les commentaires émanant tant des entreprises que des banques centrales.

Les resserrements monétaires qu’elles préparent se précisent et se rapprochent. La première hausse des taux directeurs américains est désormais attendue fin 2022 au lieu de 2023.

Les marchés ont été déstabilisés par les difficultés de trésorerie de Evergrande, un promoteur immobilier chinois dont la dette avoisinne les 300 milliards de dollars.

L’indice PMI en Chine a signalé la première contraction de l’activité manufacturière depuis le début du Covid. Le coup de frein est en partie la conséquence de plafonds pour les émissions des gaz responsables de la pollution atmosphérique.

Le pétrole s’est renchéri de +11,9% à 75,0 dollars le baril.

Download the entire Newsletter »