GMG ASSET MANAGEMENT NEWSLETTER

Monthly Newsletter June 2021 — Points clés

La Fed a recalé les anticipations sur ses taux d’intérêt en prévoyant une première hausse en 2023 au lieu de 2024. En outre, ses achats de titres destinés à stabiliser les rendements obligataires devraient se ralentir dès la fin de 2021.

Les chiffres d’inflation publiés en juin sont demeurés élevés, par exemple 5,0% aux Etats-Unis, alimentant le débat sur le caractère transitoire ou non du sursaut des prix. La hausse de +14,4% du pétrole a encore renforcé les tensions inflationnistes.

Les perspectives de croissance ont été révisées partout à la hausse. L’expansion devrait être de l’ordre de 6,5% à 7,0% aux Etats-Unis en 2021, selon la Fed. De nombreuses entreprises ont également remonté leurs prévisions de bénéfices à l’approche des publications des résultats sur 6 mois.
Les actions américaines et suisses, en progression de +5,3% et +4,6% respectivement, ont devancé leurs homologues d’autres pays.

Les rendements obligataires sont demeurés relativement stables à l’exception des Etats-Unis où ils se sont tassés. La hausse du dollar aidant (+2,9%), les obligations américaines ont se sont appréciées de +3,6%.

Dans de nombreux pays, l’immobilier résidentiel s’est renchéri à des rythmes à 2 chiffres. Par exemple, la hausse est de +12,9% aux Pays-Bas en glissement annuel.

Download the entire Newsletter »